​© 2017 par Compagnie Nomades Théâtre

  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • logo instagram
  • Vimeo Social Icon

Qui pourrait arrêter la pluie ?
L’histoire se déroule dans l’appartement de Stella. Alice, son amie d’enfance vient lui rendre visite régulièrement. Un jour, elle croise Pascal, un petit dealer qui sort de la chambre de Stella.

Alice est une jeune étudiante qui sait précisément ce qu’elle attend de la vie. Elle a la tête sur les épaules, elle se consacre à ses études, à Arnaud, son petit ami, et à Stella. Stella est beaucoup moins sûre d’elle.  Elle voudrait vivre de son art : le dessin. Sous une apparence insouciante, elle est lucide. Les injustices de ce monde la blessent profondément. C’est une écorchée vive : elle veut pouvoir dire non à tout ce qu’elle n’aime pas.
Elle refuse de faire des bassesses pour arracher à la vie quelques petits lambeaux de bonheur. Ses amours sont sans lendemain, et son goût pour le danger va la mener à tenter avec Pascal, des expériences qui l’entraîneront, malgré les efforts de son amie Alice, jusqu’à la mort.

Qui pourrait arrêter la pluie ? est un spectacle forum sur le thème des conduites addictives.
L’intervention se déroule en deux temps.

En premier lieu une pièce de 55 minutes, ensuite un débat entre le public, l’équipe et un professionnel de la santé. Ce spectacle mis en place en partenariat avec le point écoute drogues de Soissons est diffusé dans beaucoup d’établissements scolaires mais également dans des centres pénitenciers.

L'avis des professionnels de santé...

"Cette pièce est un excellent outil de prévention…Les spectateurs ont après le spectacle une réflexion sur le sujet que je n’ai pas souvent rencontrée lors d’interventions classiques…"
Hervé Santerre, éducateur point écoute drogue.

 

"On repart du spectacle avec de vraies questions qui pèseront au moment de la rencontre avec le produit…"
Philippe Geoffroy, médecin au point écoute drogue de Soissons.

 

"Il est intéressant de renouveler cette expérience dans l’avenir afin de continuer à sensibiliser les élèves sur les conduites addictives."
Madame Parot. Assistante sociale. Soissons.

La voix du Nord
"Une belle force d'interprétation, symbole de la descente aux enfers de la drogue..."

L'Union
"Silence dans le public, regards, le message est passé..."

La Provence
(Festival d'Avignon 2009)

"Ce spectacle nous permet d’opérer une identification avec les personnages et de redouter la fascination qu’exerce l'ange noir (le dealer) qui entraîne la jeune étudiante vers sa destruction.
La collusion entre l’amour et le processus de mise en dépendance est particulièrement bien mis en scène.
Voilà un spectacle qui défend autant un parti pris artistique qu’une cause humanitaire. Bravo et bon vent."